Patrimoine Immobilier : Où sont les Femmes ?

 

patrimoine immobilierFemmes et Patrimoine Immobilier : voilà un sujet que je souhaitais aborder depuis longtemps avec vous.
A l’heure où l’on cherche à établir la parité hommes femmes dans tous les secteurs de la société civile, il semble qu’en matière d’investissements immobiliers, nous soyons loin du compte.
Les femmes n’ont visiblement pas encore trouvé toute leur place.
Dans cet article, je vous partage mes interrogations et réflexions sur ce sujet que j’affectionne particulièrement.
Pourquoi les femmes sont-elles moins représentées que les hommes dans les investissements immobiliers ?
Qu’ont-elles à y gagner ?
Et surtout que risquent-elles d’y perdre ?

A quand la Parité Hommes Femmes dans l’Immobilier Locatif ?

Comme partagé à plusieurs reprises, je suis toujours surprise lorsque je me rends à des réunions d’investisseurs ou à des séminaires sur l’immobilier de voir qu’il y a très peu de femmes présentes.
Le pourcentage s’élève en général à environ 20 %, parfois moins.
A titre d’exemple, la semaine dernière, sur un groupe de 20 investisseurs, nous étions 4 femmes (un record !). D’habitude, nous ne sommes que 3.
Autant vous dire que c’est bien trop peu !
Pour avoir travaillé de nombreuses années en entreprise, j’ai toujours constaté que la parité hommes femmes était porteuse de richesses.
Je déplore donc le fait qu’en immobilier les choses soient différentes.

Comment expliquer cette disparité ?
Les femmes ont-elles moins d’appétit tout simplement pour les investissements immobiliers ?
S’agit-il d’une question de compétences ? d’une question de connaissances ?
Faut-il y voir une moindre disponibilité chez les femmes (priorité aux enfants et à la famille) ?
Questions difficiles…
Je suis donc allée à la pêche aux informations en prenant le temps de discuter avec des femmes qui se sont constituées un joli patrimoine immobilier et des femmes qui n’investissent pas encore.
Voici une petite synthèse de ce qu’elles ont bien voulu partager.

Pourquoi si peu de femmes investissent dans l’Immobilier Locatif ?

⇒  Des raisons culturelles et historiques

La gestion de l’argent et plus globalement du patrimoine familial a été pendant longtemps la chasse gardée de l’Homme.
C’est d’ailleurs ce que préconisait la loi.
Rappelons, à titre d’exemple, que ce n’est qu’en 1965 que les femmes mariées ont acquis le droit d’ouvrir un compte bancaire à leur nom.
Rappelons, également, que les femmes ont été reconnues comme Chef de famille à part entière, dans le code civil, uniquement à partir de 1970 !
Depuis, certes, un grand chemin a été parcouru ne serait-ce que parce qu’une proportion importante de femmes travaille.
Néanmoins, tout ceci laisse forcément des traces.

Aujourd’hui, je suis encore surprise de voir que, dans certaines familles, les décisions importantes liées à l’argent sont toujours prises unilatéralement par le « Chef de famille ».
Certaines femmes n’ont aucune connaissance du salaire de leur mari, du montant sur le compte en banque et du patrimoine du foyer.
Je ne parle même pas de la déclaration d’impôts. Très peu de femmes connaissent en effet le montant d’impôts payés par leur foyer.
Pourquoi ce désintérêt ou cet évitement ?
J’estime pour ma part que mieux connaitre ces éléments permet de mieux gérer, mieux optimiser et mieux anticiper.

⇒  Une attitude différente face aux risques

Il est clair que, face aux risques, hommes et femmes ne réagissent pas de la même façon.
D’une façon générale, sans tomber dans les caricatures, on peut dire que les hommes sont davantage prêts à prendre des risques que les femmes.
C’est assez marqué dans la gestion des investissements financiers.
Les conseillers du patrimoine vous confirmeront que le profil d’investissement retenu par les femmes s’apparente souvent à un profil dit « prudent ».
A l’inverse, on parlera majoritairement d’un profil « dynamique ou offensif » pour les hommes.

En matière d’immobilier, cette aversion aux risques chez la femme se manifestera par le besoin de se concentrer sur des biens qui génèreront un maximum de sécurité financière.
Si elles se dirigent vers l’immobilier locatif, elles privilégieront les investissements haut rendement qui génèrent du cash flow.
A défaut, le patrimoine immobilier se résumera souvent pour elles à posséder sa résidence principale.
Il s’agit en effet de mettre en sécurité la famille et de créer un nid douillet.
Très motivées à l’idée de posséder leur résidence principale, les femmes jouent d’ailleurs un rôle clé dans la décision d’achat de celle-ci, dans la recherche et la sélection du bien final.

⇒  Une confiance en soi moins marquée

A compétence égale avec les hommes, les femmes ont très souvent tendance à se dévaloriser.
Il n’est pas rare de voir en entreprise des femmes hautement qualifiées pour accéder à un poste se poser de nombreuses questions sur leur légitimité.
Un homme résonnera différemment, même s’il n’a pas le niveau requis, il postulera car le challenge le séduira.
En matière d’immobilier, les femmes attendront d’avoir suffisamment de connaissances pour se lancer. Les hommes, de leur côté préfèreront apprendre directement sur le terrain et se lancer.

⇒  L’immobilier : un terrain de jeu masculin

C’est le ressenti de la plupart des femmes. Elles ont en effet le sentiment qu’à toutes les étapes de leur parcours d’investisseuse, elles vont devoir collaborer exclusivement avec des hommes.
Banquiers, agents immobiliers, notaires, artisans en charge des travaux, collègues investisseurs et même formateurs … tous majoritairement masculins !
Il est vrai que dans la plupart de ces métiers, les femmes sont faiblement représentées.
J’ai découvert en réalisant cet article qu’il n’y avait que 36 % de femmes notaires.
En ce qui concerne les agents immobiliers, je me permettrais de mettre un petit bémol.
J’ai pour ma part l’impression que le profession s’est beaucoup féminisée et continue de le faire.
Néanmoins, il reste vrai que globalement le monde de l’immobilier est un terrain de jeu masculin qui peut effrayer certaines femmes.

Des résultats immobiliers pour les femmes investisseuses bluffants

Lorsque les femmes osent s’aventurer sur le terrain de l’investissement immobilier, les résultats sont en général bluffants et n’ont rien à envier à ceux des hommes.
Important, à ce stade, de souligner que les femmes disposent de qualités qui jouent en leur faveur. Bien souvent, elles n’en sont pas conscientes.
Soulignons pour commencer :

  • Leur grande qualité d’écoute (essentiel pour bien négocier)
  • Une capacité à créer de l’empathie avec leurs interlocuteurs (précieuse compte tenu du nombre d’interlocuteurs rencontrés tout au long du parcours de l’investisseur)
  • Une forte détermination

Ajoutons que les femmes ont 4 atouts qui peuvent les aider à réaliser d’excellents investissements :

  • Une intuition puissante (qui les aide à isoler la bonne affaire de la moins bonne)
  • Leur capacité à voir le potentiel d’un bien
  • Une aisance à se projeter dans la plus-value que la décoration apportera à leurs investissements
  • Leur approche pragmatique de la gestion de projet, de la décoration et de l’ameublement du bien

L’objectif de mon propos n’est pas de dire que les femmes ont plus d’atouts que les hommes pour réussir dans ce domaine.
Je pense qu’elles ont autant d’atouts.
Simplement leurs atouts sont différents et il est important qu’elles en prennent conscience.
Vous l’aurez compris, l’immobilier n’est pas une affaire de sexe.
Les femmes doivent apprendre à Oser pour exprimer pleinement tout leur potentiel dans ce domaine.

Pourquoi les Femmes doivent se préoccuper de leur Patrimoine Immobilier ?

⇒  Le Patrimoine immobilier n’est plus une affaire d’hommes exclusivement

Aujourd’hui, il n’y a plus de raisons pour que les investissements immobiliers restent une affaire d’hommes.
Les femmes doivent s’intéresser à leur patrimoine immobilier locatif et y prendre une part plus active.

•  Si vous investissez en couple, votre conjoint ou partenaire sera ravi de voir que vous manifestez de l’intérêt dans ce domaine. Vous pourrez même prendre la main sur certaines démarches et accélérez ainsi la croissance de votre patrimoine.
Vous connaissez l’adage “Tout seul on va plus vite, ensemble on va plus loin”.
•  Si à l’inverse, votre conjoint ou partenaire n’est pas porté sur l’immobilier, prenez le leadership. Ouvrez-lui la voie.
C’est ainsi que je fonctionne à titre personnel. Mon conjoint étant naturellement plus orienté vers la bourse, je suis aux manettes des commandes en matière d’immobilier.
Il arrive fréquemment que mon mari signe un bien sans l’avoir vu. Il me fait entièrement confiance car il voit les résultats.
•  Enfin, si vous êtes seule, n’attendez pas pour investir car, comme vous le savez, le temps en immobilier joue pour vous.

⇒  Les 4 raisons qui doivent motiver tout particulierement les femmes à investir

√  Se prémunir contre les aléas de la vie

Les aléas de la vie (maladie, décès, revers de situation, perte d’emploi, rupture, séparation…) sont là pour nous rappeler qu’il est préférable de préparer l’avenir le plus en amont possible.
Je vois des femmes bien armées pour réussir dans la vie se retrouver dans des situations économiques difficiles qu’elles n’auraient jamais imaginées. En anticipant d’avantage les choses, elles auraient pu se mettre à l’abri et gagner en sérénité.
Pourquoi attendre pour se constituer un patrimoine immobilier ?

√  S’affranchir des perspectives de retraites faibles

Côté retraites, il faut se rendre à l’évidence que les perspectives de retraites confortables s’amenuisent au fil des années. C’est vrai pour l’ensemble de la population mais c’est encore plus vrai pour les femmes.
Le montant des retraites est, comme vous le savez, directement corrélé à celui des salaires.
Or les femmes sont majoritairement concernées par les inégalités de salaire.
Faut-il rappeler que les salaires des femmes sont en moyenne inférieurs de 15 à 25 % à ceux des hommes ?
Faut-il ajouter que les femmes sont sur-représentées dans les métiers précaires et à temps partiel ?
Dans ces conditions, se constituer progressivement un patrimoine immobilier constitue un vrai rempart pour s’affranchir des perspectives de retraite.

√  Prendre en compte l’allongement de leur espérance de vie

Bonne nouvelle : l’espérance de vie des femmes ne cesse de s’améliorer.
Elle atteint aujourd’hui 85,5 ans (vs 79,5 ans pour les hommes).
En 60 ans, les femmes ont donc gagné 14 années supplémentaires.
Si l’on se projette en 2070, la durée de vie des femmes devrait s’établir à 93 ans !
Vivre plus longtemps est une bonne chose si l’on dispose des ressources pour maintenir une belle qualité de vie.
Dans ce contexte de plus grande longévité, il n’a jamais été aussi important pour les femmes de préparer l’avenir et de se constituer des revenus confortables sur la durée.

√  Profiter pleinement de la vie dès à présent

Quelque soit votre niveau de salaire ou de revenus actuels, l’immobilier vous permet de générer des revenus complémentaires tout en vous constituant un patrimoine immobilier.
Vous pouvez donc profiter de ce pouvoir d’achat supplémentaire pour améliorer votre confort de vie, vous faire plaisir, faire plaisir à ceux qui comptent pour vous…
Si tel est votre souhait, vous pouvez également créer votre liberté financière pour vivre pleinement vos passions.

Vous l’aurez compris en lisant cet article, en matière d’investissements immobiliers, les femmes n’ont pas encore complètement trouvé leur place ou dit leur dernier mot.
Elles ont pourtant tout le potentiel pour le faire.
L’objectif de ce blog est précisément de les aider à se créer un joli patrimoine immobilier par des conseils, des témoignages et du coaching d’accompagnement.
Je suis sûre que vous avez beaucoup de choses à dire sur ce sujet, n’hésitez pas à partager votre point de vue 😉
Au plaisir
Claire

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
  • 49
  •  
  •  
  • 1
  •  

2 réflexions sur “Patrimoine Immobilier : Où sont les Femmes ?”

  1. Bonjour Claire et merci pour ce magnifique article.
    De mon côté, je n’ai pas de frein en tant que femme et j’ai la chance d’avoir, moi aussi, un conjoint qui me fait confiance pour l’immobilier et le reste de nos finances d’ailleurs. Mais cette situation n’a pas toujours été mon quotidien car il a fallu que je passe par la case “divorce+licenciement” pour prendre ma vie en main coté financier. Ton article trouve donc double écho chez moi…
    Oui, notre culture fait que nos hommes ont majoritairement la main sur la gestion familiale. Mais nous, les femmes, avons toutes compétences pour le faire, différemment certes, et plus prudemment peut être. Nous devons plus nous imposer car il en va de notre autonomie et de notre indépendance (sans parler de séparation, il y a tant d’autres aléas dans la vie).
    Je me bats auprès de mes amies pour les valoriser et leur donner confiance en leurs capacités. Mais certains clichés ont la vie dure!
    Le pire de ceux-ci pour moi est la réaction des (nouveaux) artisans que nous sommes amenés à consulter pour nos travaux: ils ne parlent qu’à Mr. Ça m’énerve!… Les plus malins se rendent vite compte de la boulette au gré de la visite mais d’autres sont indécrottables et nous les éliminons d’office. Ceux de notre réseau ont bien compris qui avait la compétence technique et financière dans notre couple… Aujourd’hui nous en rions mais cela a parfois donner des situations cocasses!

    Alors courage les filles! Nous aussi, sommes parfaitement capable de réussir nos investissements immobiliers pour nous constituer un patrimoine propre.

    Si c’est à deux, c’est encore mieux car nous mixons le meilleur des compétences de chacun. Il faut toutefois veiller à équilibrer les investissements sur les deux têtes; en cas de coup dur, ce sera salvateur.

    Encore merci Claire.

    • Merci Céline.
      Je suis très touchée par ce beau témoignage.
      Je partage tout ce que tu exprimes. Bravo à toi pour tout ce dont tu as pris conscience.
      Bravo également pour être passée à l’action.
      Ton témoignage va éclairer et motiver beaucoup de personnes.
      Encore Merci!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.