Est-ce le bon moment pour investir dans l’immobilier ?

Malgré la crise sanitaire, le secteur de l’immobilier continue de générer des rendements plus élevés par rapport aux autres produits d’investissement, devenant ainsi le refuge des investisseurs en 2021

Malgré la crise générée par la pandémie de Covid-19, la France reste l’un des pays les plus attractifs d’Europe pour investir dans l’immobilier. Les experts du secteur immobilier affirment que grâce à l’élan du commerce en ligne et d’autres secteurs tels que le logement locatif ont réussi à maintenir le secteur immobilier à flot malgré les circonstances.

En outre, une vague de liquidités est prévue en raison des injections de capitaux des gouvernements européens ; et des conditions monétaires à l’échelle mondiale qui stimuleraient les marchés des capitaux et la valorisation des actifs, garantissant ainsi l’investissement immobilier.

Principales tendances de l’immobilier au cours des prochaines années

Comme tous les marchés, l’immobilier devra également s’adapter à l’avenir aux changements pandémiques du comportement des consommateurs, tels que la combinaison du télétravail et du travail en face à face, la transformation du monde commercial et le désir pandémique de disposer de logements plus grands, même à la périphérie des grandes villes.

Pour voir ce que l’année 2021 nous réserve, examinons quelques tendances dans le contexte de l’immobilier afin de garder un œil sur d’éventuelles futures opportunités d’investissement.

Le profil de l’investisseur est principalement international

Malgré les restrictions sur les déplacements entre les pays, le profil des investisseurs est majoritairement international, puisqu’en 2020, la proportion de capitaux étrangers était de deux tiers, soit la même proportion qu’en 2015-2019, ce qui confirme qu’il y a toujours de la liquidité, de l’appétit et de l’intérêt pour le marché français.

À moyen et long terme, on peut s’attendre à ce que la France continue à susciter l’intérêt des étrangers grâce aux facteurs touristiques, au climat ou aux bonnes opportunités qu’elle offre par rapport aux autres villes européennes.

L’accélération numérique dans le secteur de l’immobilier

Le marché immobilier a fait de grands progrès en matière de numérisation, comme le développement de nouvelles plateformes numériques améliorées, et s’est mis à la place de ses acheteurs avec des mesures très rapides pour maintenir les ventes.

Cet élan technologique a transformé le monde du commerce, plus d’e-commerce et moins de points de vente physiques, et ouvre de nouvelles opportunités qui apporteront sans aucun doute des bénéfices à moyen et long terme.

De nouvelles opportunités d’investissement après l’arrivée de la vaccination

Avec la mise en place de la vaccination, on s’attend à ce que les restrictions de mobilité diminuent et nous verrons plus d’activité dans tous les segments. Cela nous permet d’être plus optimistes quant à ce que l’avenir réserve à l’activité économique et au marché des investissements. Même si la reprise de l’activité sera liée à la reprise économique.

Dans ce contexte, tout porte à croire que le volume de capitaux à la recherche d’opportunités d’investissement continuera d’être notable et que la France restera dans la ligne de mire des investisseurs qui continueront de se concentrer sur le secteur du tourisme, le secteur de la vente au détail et la location résidentielle.

Nouveaux intérêts et besoins des utilisateurs dans le secteur de l’immobilier

Après la période de confinement, de nouveaux intérêts et besoins ont été détectés dans la recherche de foyers de remplacement. Cette tendance va continuer à s’accentuer dans les mois à venir.

La raison principale, le positionnement du télétravail. Quant aux facteurs les plus déterminants dans la recherche d’un bien immobilier, ils comprennent : les espaces extérieurs et spacieux, la luminosité, l’efficacité énergétique des logements et même les zones à faible densité de population.

En ce sens, elle met en évidence un intérêt pour les nouvelles constructions et les maisons unifamiliales en périphérie des grandes villes, où les propriétés répondent largement à ces nouvelles demandes.

 

Voir aussi les autres articles

Les lecteurs ont aussi recherché les expressions suivantes : impôts – locataire – ville – appartement investissement – investisseurs – logement – investissement immobilier – investissement locatif

Les lecteurs ont aussi recherché les expressions suivantes : appartement – impôts – loyers – ville – banques – logement – investissement – investissement locatif – investissement immobilier

Les lecteurs ont aussi recherché les expressions suivantes : loyers – appartement – impôts – investissement – investissement locatif – investissement immobilier

Les lecteurs ont aussi recherché les expressions suivantes : loyers – appartement – banques – impôts patrimoine – logement – investisseurs – investissement investissement immobilier – investissement locatif

Les lecteurs ont aussi recherché les expressions suivantes : impôts – locataire – loyers – ville – appartement – logement – investisseurs – investissement immobilier investissement

Les lecteurs ont aussi recherché les expressions suivantes : résidence – locataire – ville – appartement impôts – loyers – investissement – patrimoine – investisseurs investissement immobilier – résidence principale – investissement locatif

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.