Comment bien se former dans l’investissement immobilier locatif ?

L’une des questions les plus fréquentes concernant l’investissement immobilier est la suivante : “Comment puis-je bien me former dans l’investissement immobilier locatif ?”. L’investissement immobilier peut sembler être une science infuse pour les débutants ou pour ceux qui n’ont jamais pensé à l’immobilier. Ce que beaucoup de gens ignorent, c’est que les personnes ordinaires qui investissent dans l’immobilier juste une fois peuvent avoir beaucoup de succès et profiter de leur investissement toute leur vie. Investir ne nécessite pas de diplôme ou de grandes connaissances préalables, et les ressources disponibles aujourd’hui rendent l’investissement très réalisable.

Examinons ensemble ce vous devez savoir pour être bien formé à l’investissement immobilier locatif.

Comprendre les flux de trésorerie

Vous n’avez pas besoin d’être un expert en mathématiques, mais la compréhension des flux de trésorerie positifs est au cœur des calculs que vous rencontrerez. Un flux de trésorerie positif signifie que les revenus sont supérieurs aux dépenses, ce qui doit être une priorité lorsque vous investissez. Pour le calculer, vous devez tenir compte de toutes les dépenses liées à un immeuble de rapport : entretien, vacances, assurance, frais de copropriété, impôt foncier, hypothèque, etc.

Il y a beaucoup d’autres chiffres à prendre en compte. Si quelqu’un propose d’investir dans un bien dont le rendement en espèces est de 3 %, l’investisseur doit savoir qu’il doit se détourner d’une telle affaire. Différencier les bonnes affaires des mauvaises demande du temps et de la pratique, mais il est bon de savoir quelles sont les moyennes acceptables pour le taux de capitalisation, le rendement en espèces, le rapport prix/loyer, etc.

Beaucoup d’investisseurs savent comment créer des feuilles Excel et calculer ces chiffres eux-mêmes, mais n’ayez pas peur – tous les investisseurs ne le font pas. Les feuilles de calcul étant de plus en plus dépassées, vous pouvez utiliser des calculateurs d’investissement immobilier qui génèrent ces chiffres automatiquement, ce qui vous fera gagner beaucoup de temps et vous évitera toute confusion.

Comprendre les conditions et les risques du marché

Un investisseur n’a pas besoin de connaître tous les tenants et aboutissants avant d’investir, mais il doit savoir quel est le bon moment pour acheter ou vendre. Lorsque vous achetez ou vendez, sachez à quoi vous attendre en fonction des conditions du marché. Par exemple, les investisseurs qui ont acheté des biens immobiliers uniquement en vue d’une plus-value ont échoué pendant la récession et le krach boursier. Connaître le comportement du marché et de tels schémas ne sert pas seulement à gérer les risques, c’est aussi le meilleur moyen d’apprendre à investir dans l’immobilier.

Il est également important de comprendre la dynamique d’une zone, comme de savoir quelles sont les zones les plus demandées. Cela signifie qu’il faut se renseigner sur les commodités du quartier, le marché du travail, les transports, les prix des maisons, les taux de location, etc.

Tout investissement comporte des risques. Dans le cas de l’immobilier, le risque est généralement lié à l’économie. On ne peut pas y faire grand-chose, mais si les cartes sont bien jouées, un investisseur peut maintenir ses revenus pendant une crise économique.

Parmi les autres risques, on peut citer le fait d’avoir de mauvais locataires ou d’être incapable de payer les mensualités de l’hypothèque et de devoir saisir le bien. Heureusement, ces risques sont beaucoup plus faciles à gérer.

Compétences en communication et en gestion

Le réseautage est absolument essentiel pour les investisseurs immobiliers, surtout pour les débutants. Vous aurez besoin d’un réseau de différents membres de l’équipe pour obtenir de nouvelles opportunités, de l’aide et des connaissances. Apprendre des personnes expérimentées est la meilleure façon d’apprendre après l’apprentissage pratique. En tant qu’investisseur, vous serez amené à prendre différentes décisions, allant de la banque à la rénovation. C’est beaucoup plus facile si vous avez déjà une équipe à consulter.

Sachez comment communiquer correctement lors de la sélection et de la gestion des locataires. Puisque la conformité légale est une partie importante du métier de propriétaire, sachez être ferme avec les locataires lorsque cela est nécessaire. Il est également important de savoir communiquer correctement lorsqu’il s’agit de négocier les frais de clôture ou d’engager de la main-d’œuvre.

La gestion peut également faire partie de ce point. En tant qu’investisseur, il y a beaucoup à gérer. La propriété doit être entretenue, les locataires doivent être accueillis, les paiements doivent être suivis, etc. Si un investisseur ne veut pas assumer tout cela, il devra engager une assistance qui devra également être gérée correctement.

Mettez-vous en pratique avec de vrais locataires

L’investissement immobilier ne consiste pas seulement à connaître la théorie. Il faut aussi que vous commenciez à acheter des biens, à les louer et à les vendre. Il faut comprendre le comportement et les exigences des consommateurs. Si vous essayez d’attirer un certain groupe démographique, comme les étudiants, sachez ce qu’ils recherchent dans une propriété et si vous êtes en mesure de le leur fournir. Quels types de commodités ces locataires vont-ils rechercher ? Seront-ils en mesure de payer le loyer ? Si vous louez une maison unifamiliale à une famille, celle-ci tiendra compte des écoles et du taux de criminalité. Les étudiants hors campus, quant à eux, vont s’intéresser aux transports publics et à la proximité des universités et des commodités.

Ayez de la patience et de la persévérance

L’immobilier exige des investisseurs qu’ils continuent à se renseigner sur les tendances du marché et sur leur propre investissement en observant. Bien entendu, l’immobilier n’est pas un moyen de s’enrichir rapidement, il faut donc faire preuve de patience. Il faut du temps pour rechercher des ressources et des affaires, pour réaliser l’investissement et pour gérer, mais les récompenses en valent la peine.

 

Voir aussi les articles suivants

Les lecteurs ont aussi recherché les expressions suivantes : investisseur – fiscalité – ville – étapes appartement – banque – impôts – loyers – investissement investisseur immobilier – investissement immobilier

Les lecteurs ont aussi recherché les expressions suivantes : investisseur – fiscalité – appartement – loyers locataires – banque – connaissances – impôts – investissement – investissement immobilier

Les lecteurs ont aussi recherché les expressions suivantes : investisseur – fiscalité – logement – appartement – immeuble – banque – impôts – loyers – investisseurs investisseur immobilier – investissement – investissement immobilier

Les lecteurs ont aussi recherché les expressions suivantes : fiscalité – logement – étude – impôts appartement – banque – locataires – loyers – investisseurs investissement – investissement immobilier

Les lecteurs ont aussi recherché les expressions suivantes : investisseur – logement – connaissances – étapes – impôts – appartement – banque – locataires – loyers investisseurs – investissement – investisseur immobilier – investissement immobilier

Les lecteurs ont aussi recherché les expressions suivantes : investisseur – fiscalité – appartement – immeuble – impôts – banque – loyers – connaissances – investisseur immobilier – investissement – investissement immobilier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.